Femme qui étudie

Apprendre peut être un réel parcours du combattant. Manque de motivation, mauvaise mémoire, difficulté de compréhension… De nombreux éléments peuvent venir altérer le bon déroulement d’une formation. Pourtant, il est important de se former tout au long de sa vie. Alors pour apprécier apprendre et ne pas passer trop de temps sur un même point, nous allons vous donner quelques astuces afin d’apprendre facilement et rapidement.

Se former tout au long de sa vie

Que vous soyez en pleine reconversion professionnelle ou bien à un poste que vous appréciez énormément, il est important de se former. Le monde évolue vite et le fait d’apprendre vous fait évoluer avec lui. Certains domaines vous forcent à vous former pour pouvoir continuer d’être productif et efficace dans votre travail. Les métiers du web font partis des métiers qui demandent une formation en continu. Ces métiers sont récents, les compétences changent, les outils changent, les règles changent, les envies changent, les modes d’utilisation changent, il est donc important de se nourrir de ces changements et de s’adapter. C’est ce qui fait le charme du digital. Un monde où un jour vous êtes Créateur de contenu, et le lendemain votre métier se transforme en Brand Content Officer.

D’autres métiers restent inchangés depuis des années, notamment les métiers dans le monde de l’artisanat où il est précieux de garder le savoir-faire des anciens. Mais en tant qu’artisan, vous pouvez tout de même continuer de vous former. Que ce soit dans la même branche ou dans une autre, il est indispensable pour votre développement personnel d’apprendre. Vous avez un métier manuel ? Pourquoi ne pas compléter votre formation en vous penchant vers des compétences dites « intellectuelles ». À tout moment, vous pouvez changer de travail ou bien vous retrouver à la tête d’une équipe ou même d’une société. Si cela vous arrive, des compétences managériales vous seront indispensables. On sous-estime beaucoup trop souvent l’apprentissage des compétences d’un manager.

Réussir à se mettre en condition pour apprendre

Vous pouvez vous retrouver face à deux situations : retourner sur les bancs de l’école ou décider de vous former tout seul chez vous. Dans tous les cas, vous allez devoir vous mettre dans des conditions idéales afin d’assimiler le maximum de choses. Ces conditions ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Il est donc important de bien les définir pour comprendre quelles sont les choses à faire, à mettre en place, pour vous aider à apprendre vite et bien.

Motivation et confiance

Deux questions sont à se poser avant de se lancer : « suis-je motivé ? » et « ai-je confiance en mes capacités ?« . Avant de commencer, il est important que vous soyez motivé et surtout, que vous ayez confiance en vos capacités. Même si vous avez décidé d’apprendre quelque chose de totalement nouveau, sachez que vous en êtes capable. Avec de la motivation et de la persévérance, on peut tout faire ! Une fois la confiance et la motivation en poche, il sera déjà beaucoup plus simple pour vous de vous y mettre.

Environnement

Après, il faut prendre en compte votre environnement. C’est sur ce point que tous les humains sont foncièrement inégaux. Certaines personnes ont la capacité à se concentrer au milieu de plusieurs personnes chahutant ou bien dans un endroit pas du tout confortable. D’autres, il va leur falloir calme et organisation pour réussir à assimiler ce qu’ils sont en train de lire. Savoir si vous êtes perturbable ou non va vous permettre de trouver votre lieu d’étude idéal : votre bureau, une bibliothèque, un parc, votre salon, votre chambre… Un autre élément peut jouer un rôle : l’heure. Lire un chapitre difficile le matin alors que vous avez tendance à avoir le cerveau embué jusque 10 h n’est peut-être pas une bonne idée. Pour ça, il faut que pendant une semaine, vous restiez concentré sur vous-même. L’objectif est d’analyser quels sont les moments de la journée où vous êtes le plus éveillé, le plus motivé et le plus efficace.

Perception sensorielle

Enfin, il va falloir connaître, non pas vos compétences, mais vos préférences. Connaissez-vous le test VAK ? Ce test sous forme d’une série de questions à votre sujet va vous permettre de découvrir quel est votre profil de perception sensorielle. Concrètement, à la fin de ce test, vous allez savoir si vous avez une mémoire auditive, visuelle ou kinesthésique. Le fait de savoir cela à propos de vous va grandement vous aider. Avec une mémoire auditive, vous pouvez trouver des astuces pour apprendre plus vite. Par exemple, vous pouvez enregistrer vos cours sur un dictaphone et l’écouter avant de vous endormir. Cela va être bien plus efficace que de lire un livre. Si vous êtes plus visuel, nous vous conseillons de bien organiser vos cours et de faire des schémas. La dernière possibilité est la mémoire kinesthésique, une mémoire plus compliquée à appréhender. Deux points vont être privilégiés : le mouvement et le ressenti. Les formations manuelles ou bien avec du contact humain vont être plus simple à comprendre.

Certaines personnes ont la chance d’avoir ces trois mémoires en même temps. C’est plutôt rare, mais pour eux l’apprentissage est bien plus simple. Ils peuvent faire fonctionner leur mémoire visuelle, auditive ou kinesthésique. Si un jour, ils ne peuvent pas utiliser leur mémoire auditive, ce n’est pas grave, la visuelle va prendre le relais. Souvent, ces personnes adorent les études, car elles ont des facilités. Elles absorbent énormément d’informations en peu de temps et peuvent ainsi devenir un puits de connaissances.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *