Dressage de chien

« Comment devenir dresseur de chiens ?« . Cette question vous a déjà traversé l’esprit ? Ne cherchez plus, vous avez trouvé le métier de vos rêves. La mission de vos journées : venir en aide aux maîtres en détresse. Le bonheur de vos journées : les passer aux côtés de chiens tous plus craquants les uns que les autres. Mais avant de vous lancer, il vous faut une réelle formation. Le dressage, ça ne s’improvise pas !

Une formation pour devenir éducateur et comportementaliste canin

Lorsque l’on est dresseur de chiens, on est éducateur et comportementaliste. Un éducateur canin va venir en aide aux maîtres souhaitant améliorer leur relation avec leur chien. Souvent encore chiot, le chien a tout à apprendre, il faut donc s’assurer de son bon développement afin de lui proposer un bel avenir auprès de sa famille d’adoption. En tant que comportementaliste, vous allez être en contact avec des chiens souffrants de troubles du comportement ou du développement pouvant se manifester par de l’agressivité ou une peur extrême. L’objectif est de donner les bonnes méthodes et les bons réflexes aux maîtres afin de pouvoir contrôler leur chien et faire en sorte qu’ils se sentent bien. Pour cela, la rencontre avec les maîtres, l’environnement de vie et le chien est indispensable. Chaque dressage est différent, il est donc important de savoir s’adapter.

Vous l’avez compris, la majorité du temps les dresseurs de chiens se déplacent. Ils vont à la rencontre des maîtres, et attestent par eux-mêmes des problèmes que peut rencontrer l’animal : propreté, destruction, agressivité, peur, hyperactivité, fugue, anxiété… Il sera alors important d’analyser le lieu d’habitation de l’animal, et de l’emmener dans des lieux publics fréquentés afin de découvrir son comportement face à des inconnus, à des voitures, à d’autres chiens… Mais en plus de leurs déplacements, les dresseurs proposent des cours d’agility, de dressage, d’obéissance ou de sociabilité. Ces cours sont, le plus souvent, proposés sur de grands terrains privés.

Quel(s) diplôme(s) passer ?

Pour pouvoir exercer en tant qu’éducateur canin, il faut obtenir un Brevet Professionnel d’Éducateur Canin, un diplôme d’État. Cette formation se déroule sur 2 ans et en alternance. L’objectif est d’apprendre la théorie, mais surtout d’appliquer ces compétences et d’en acquérir de nouvelles auprès des chiens et des formateurs professionnels. Souvent, le rythme est le même : 1 semaine en centre et 2 semaines en entreprise. En plus de ce diplôme, vous allez devoir obtenir le Certificat de Capacité. Ce certificat est une autorisation administrative qui va vous permettre d’exercer cette nouvelle activité professionnelle au côté des animaux domestiques. Se déroulant sur une seule épreuve, vous allez devoir passer un test d’évaluation de 30 questions sous forme de QCM. Sur ces 30 questions, il vous suffira d’avoir 18 bonnes réponses pour obtenir le certificat en question.

Les compétences à avoir pour devenir dresseur de chiens

Comme tous les métiers du monde, certaines compétences ou certains traits de caractères sont à avoir afin de le pratiquer au mieux.

Aimer les chiens

Tout d’abord, et cela semble absolument logique, il est indispensable d’aimer les chiens et de se sentir à l’aise en leur compagnie. Il faut aussi savoir être doux et patient. L’éducation positive devra être votre fil rouge. Un chien stressé ne sera pas un chien ouvert à l’apprentissage. Il faudra donc s’adapter et créer une vraie relation avec l’animal. Il va falloir que vous sachiez poser des limites tout en gardant une relation de confiance et en travaillant avec un système de récompenses plutôt qu’un système de punition.

Savoir créer une relation avec les maîtres

Votre sens du relationnel devra aussi être développé, que ce soit avec le ou les chiens, ou avec leurs maîtres. Votre rôle sera de comprendre la problématique des personnes qui ont fait appel à vous, et de les rassurer. Vous êtes la personne qui leur faut, ils peuvent avoir totalement confiance en vous ! En plus de la réassurance, vous allez devoir apporter de la pédagogie dans vos échanges. L’objectif final est de permettre aux maîtres de prendre en main et de gérer leur chien. Il faut donc que vous réussissiez à leur apprendre les bonnes techniques, les bons mots, les bons gestes et les bonnes réactions. Les maîtres n’ont pas votre formation et n’ont pas votre caractère. Il est donc indispensable de bien leur faire comprendre que la violence ne résout rien, au contraire, qu’être trop laxiste n’aide pas au développement du chien et que la patience est la clé.

À quelle carrière s’attendre ?

En choisissant le métier de dresseur canin, vous vous avancez vers deux possibilités. La première est souvent celle choisie en priorité. Elle permet de se sécuriser et de continuer d’apprendre même après l’obtention du diplôme. Il s’agit d’un emploi en tant que salarié aux côtés d’un comportementaliste canin. Pour trouver ce type d’emploi, il faut envoyer son CV et sa lettre de motivation chez tous les professionnels exerçants dans votre région. Afin d’étoffer votre CV, vous pouvez faire du bénévolat dans des associations ou bien à la SPA. Montrez que vous aimez passer du temps auprès des animaux et que vous êtes motivé pour apprendre. Les moins peureux, eux, peuvent se lancer en tant que dresseur de chiens à leur compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *