[Rencontre] Présentation de l’ouvrage « Empreintes italiennes » en présence des auteurs Stéphane Mourlane et Céline Regnard, à l'Université d'Avignon

 

Le jeudi 6 mars 2014 à 16h, dans la Vidéothèque de la Bibliothèque Universitaire, Stéphane Mourlane et Céline Regnard présentent l’ouvrage qu'ils ont co-écrit, « Empreintes italiennes », paru aux éditions Lieux dits en 2013.

Ce livre est consacré à la présence des Italiens dans la région de Marseille, des années 1840 aux années 1940. Marseille et sa région, sont, avant tout, des terres où les Italiens ont laissé leurs empreintes. Les Italiens étaient près du quart de la population marseillaise au début du XXe siècle. En laissant une large place aux sources et témoignages, les auteurs tentent d’en écrire d’autres facettes, en réinterrogeant notamment le processus d’intégration.

Stéphane Mourlane, agrégé et docteur en histoire, ancien membre de l’École française de Rome, est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université d’Aix-Marseille et chercheur au sein de l’UMR 7303 TELEMMe à la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence. Il a publié récemment « Nice cosmopolite, 1860-1960 » (Autrement, 2010 en collaboration avec Ralph Schor et Yvan Gastaut) et un « Atlas de l'Italie contemporaine » (Autrement, 2011 en collaboration avec Aurélien Delpirou).

Céline Regnard, ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay St Cloud, agrégé et docteur en histoire, est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université d’Aix-Marseille et chercheur au sein de UMR 7303 TELEMMe à la Maison méditerranéenne des Sciences de l’Homme d’Aix-en-Provence. Elle a publié « Marseille la violente. Criminalité, industrialisation et société 1851-1914 » (Presses universitaires de Rennes, 2009).

Stéphane Mourlane et Céline Regnard ont ensemble dirigé « Les batailles de Marseille. Violence, Conflits et migrations XIXe-XXe siècle » (Presses universitaires de Provence, 2013) et rédigé le livret de l’exposition « Marseille-Provence : ouvriers d’ailleurs (1840-1980) » présentée au centre aixois des Archives départementales des Bouches-du-Rhône (septembre 2013-février 2014).

La rencontre est organisée par Paola Ranzini (professeur à l'Université d'Avignon) avec la collaboration de Giulia Donati (étudiante en Master International Université d’Avignon / Université de Milan) et le concours de Roberta Alberotanza, directrice de l’Institut Culturel Italien de Marseille.

Retrouvez plus d’informations sur www.univ-avignon.fr